« Saint-Stanislas aura son CPE! » 

22 mai 2022
Par Eric Morasse
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Sur la photo, avec la députée de Champlain Sonia LeBel, on voit Chantal Veillette, directrice générale du CPE Le Petit Champlain, et Luc Pellerin, maire de Saint-Stanislas. (Crédit: Courtoisie)

Dans la foulée de l’annonce du Grand chantier pour les familles faite en février dernier par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, la députée de Champlain et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, annonçait récemment la construction d’un tout nouveau Centre de la Petite Enfance (CPE) à Saint-Stanislas.  

« C’est une superbe nouvelle pour les citoyens de Saint-Stanislas et des environs qui pourront enfin bénéficier d’une nouvelle installation qui pourra accueillir 26 tout-petits », annonçait Mme LeBel. « Je tiens d’ailleurs à souligner les efforts déployés par la municipalité et par l’équipe promotrice du projet, le CPE Le Petit Champlain, et plus particulièrement ceux de Chantal Veillette, qui en est la directrice générale ».

« Je sais que cette bonification du nombre de places en garderie dans ce secteur était très attendue, puisque la municipalité de Saint-Stanislas se développe activement: on y voit l’arrivée de nouvelles jeunes familles, de nouvelles constructions et le déploiement de divers services aux citoyens, notamment en matière de loisirs », a-t-elle ajouté.

C’est la première fois que le gouvernement octroie autant de places aussi rapidement, ce qui démontre la volonté ferme de répondre aux besoins des familles. Seulement dans les derniers mois, la ministre LeBel a pu annoncer un ajout total de 145 places en CPE dans la circonscription de Champlain, dont une augmentation de capacité de 26 places pour l’installation de Saint-Narcisse du CPE Flocons de Rêve. Notons également l’ajout de 20 places à l’installation de Saint-Tite du CPE Les Soleils de Mékinac, ainsi qu’une nouvelle installation de 26 places de ce même CPE à Saint-Adelphe.

Avec le Grand chantier pour les familles, le gouvernement du Québec s’est engagé à ce que chaque enfant puisse avoir une place d’ici mars 2025 et que celles-ci soient accessibles le plus rapidement possible. Le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance s’est rapidement mobilisé en déposant 1 204 projets pour un total de 62 875 places. La nouvelle approche permet de raccourcir grandement les délais pour l’octroi de nouvelles places, qui est passé de plus de 10 mois à 60 jours. On estime que d’ici 2025, ce sont 37 000 nouvelles places qui seront créées au Québec.

À LIRE DANS LA CATÉGORIE

Municipal

À LIRE AUSSI DANS
CE TERRITOIRE :