Le lapin par excellence

2 Décembre 2021
Par Réjean Martin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Sur la route 363 à Lac-aux-Sables, se trouve la Ferme Galyco qui produit rien de moins que 625 lapins de chaire par semaine. L’entreprise garde aussi des taures en pension.

Le Bulletin de Mékinac rencontrait l’autre jour, son copropriétaire, Nicolas Hamelin qui est en affaire avec sa conjointe, Cathy Fraser. Originellement une ferme laitière, on a fait le saut dans le lapin en 2016 à la suite d’investissements s’élevant à 1 million de dollars. On parle alors d’une ferme cunicole.

Bien sûr, la pandémie a réduit le volume des affaires car on dessert les restaurants mais on compte par exemple sur des associations fructueuses avec la Coopérative des viandes de Deschambault et on offre ses produits dans divers supermarchés des alentours.

Ce n’est pas tout: un kiosque s’ouvre devant la maison et on est associé à la ferme Jocelyn Cossette de Saint-Narcisse pour compléter l’offre, notamment en poulets.

Mais l’essor du lapin en tant que tel est très profitable par les temps qui courent: on a diversifié l’offre; on parle de découpe en crapaudine, gigolettes, cuisses de lapins jambonnées, filets de lapin pannés et autres qui ont de quoi ravir les nombreux amateurs de barbecue.

PHOTO : Nicolas Hamelin devant leur maison. On voit au loin à gauche la ferme d’élevage des lapins.

À LIRE DANS LA CATÉGORIE

Agriculture et environnement

À LIRE AUSSI DANS
CE TERRITOIRE :