Ève Tellier-Bédard, une vie dans l’art

29 juin 2022
Par Réjean Martin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

À Sainte-Thècle, sur le chemin Saint-Michel sud, habite Ève Tellier-Bédard, de retour dans la maison de son enfance à la
faveur de la naissance de ses jumelles il y a neuf ans.

Que fait cette artiste de 42 ans ? Des tableaux à l’acrylique incorporant du collage, du dessin et des techniques mixtes,
surtout du crayon de bois. Elle indique que la nature l’inspire. C’est magnifique.

On retrouve de ses oeuvres dans la Collection Loto-Québec, dans la collection de la Ville de Trois-Rivières ainsi que dans plusieurs collections personnelles. Pour en savoir plus et en voir davantage, on ira sur son site à www.evetellierbedard.com.

Mais cette diplômée en enseignement des arts donne également des ateliers de création et des cours d’arts plastiques et d’art numérique.

Enfin, elle travaille (souvent à distance) en communication et animation pour le compte de la Galerie d’art du Parc de
Trois-Rivières. De même, celle qui a longtemps enseigné comme tel pour nos commissions scolaires est chargée de projet en patrimoine et muséologie auprès du DigiHub de Shawinigan.

Ève Tellier-Bédard nous dit qu’elle adore offrir des ateliers aux gens, comme elle l’a fait par exemple dernièrement avec
l’organisme Femmes de Mékinac où elle a rencontré des personnes qui, grâce à la création, se libéraient pour ainsi dire.

Enfin, de nos jours, on parle également d’art numérique et de faire de l’innovation technologique. L’artiste a ainsi participé au début de l’automne à la réalisation du balado western intitulé Histoires de cowboy; c’est-à-dire une série de 12 capsules audio ayant pour objectif d’entraîner les auditeurs «en balade» dans l’univers de 10 entreprises de la Mauricie incarnant la culture western au quotidien.

Sur la carte du parcours se trouvaient des affiches et codes QR permettant de suivre les aventures d’un cowboy moderne fraîchement débarqué en Mauricie, en visite entre autres au Trou du diable, à la Mini ferme du Boisé, à la Microbrasserie À La Fût et à l’usine Boulet. Le projet était réalisé par l’équipe du DigiHub en collaboration avec Mack & Ro, ainsi que Spoken Adventures et Rum&Code.

À LIRE DANS LA CATÉGORIE

Culture

À LIRE AUSSI DANS
CE TERRITOIRE :