Emplois dans le cannabis à Notre-Dame de Montauban

22 mai 2022
Par Réjean Martin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Le principal actionnaire de Cannaprime, Bruno Hétu, en face d’une candidate.

À Notre-Dame de Montauban, le vendredi 22 avril dernier, c’était l’heure pour les intéressés de présenter leur candidature afin de travailler pour Cannaprime à partir de la mi-mai approximativement. Le site sera sur la route du Lac Georges là où autrefois se trouvait un moulin à scie.

On sait que cette entreprise entend cultiver du cannabis (mais également des petits fruits et légumes), d’abord à l’extérieur puis éventuellement en serres qui seraient construites à l’automne.

Le vendredi 22 avril nombreuses et nombreux sont allés effectuer cette première démarche qui s’est faite au Centre sportif Jules Paquin où les attendait même du café et un léger goûter. Au départ, on a besoin de personnes qui devront être en mesure de faire des efforts physiques relativement importants parce qu’on va cultiver les plants dans de lourds sacs de terre et qu’il faudra manœuvrer des boyaux d’arrosage. On parle au départ d’une dizaine d’emplois mais cela pourrait se multiplier.

À LIRE DANS LA CATÉGORIE

Économie, Agriculture et environnement

À LIRE AUSSI DANS
CE TERRITOIRE :